On parle de nous dans ch’Nord!

Un article vient d’être transmis à Frédéric Monet, Maire, émanant de la Voix du Nord, ce qui atteste de la diversité de provenance de nos visiteurs.

Ceux-ci ont eu la gentillesse de jouer le jeu bon enfant  du trompe-l’oeil, et d’en faire un article. Nous pouvons en effet louer cet artiste, tout comme les nombreux touristes , résidents secondaires, villageois qui ont vu là l’aspect positif de la mise en valeur de cette place qui n’était qu’un parking, au détriment des commerces, d’autant que nous pouvons louer la piétonisation et la protection des terrasses de bar, kebab, et restaurants. Ceci n’empêche nullement les usagers et professionnels de stationner rue des promenades et…parcourir à pieds la très petite distance qui les sépare de la place. Gageons que nos jeunes salariés qui y travaillent, se feront un plaisir de faire ces quelques pas vers leur emploi: la forme de bon matin!

La voix du Nord

Penser la Place Lafayette autrement.

Vendredi 5 juillet dernier, à l’invitation de la municipalité, du pays Nivernais Morvan et du cabinet Donativo, riverains, commerçants, résidents du foyer de vie et élus, se sont retrouvés place Lafayette dans le cadre d’un atelier des Villages du futur.

 

Proposé à la réflexion; redistribution de la circulation des véhicules et des piétons, des stationnements, aménagement de terrasses pour les café et restaurants, d’un espace scénique, installation de mobilier en palettes recyclées, d’une boite à livres, d’un kiosque à musique…

 

Autour d’un plan, chacun a pu exprimer ses attentes, ses réticences et sa vision d’un possible réaménagement des espaces et des usages de cette place tout au long d’une phase test qui se tiendra du 9 août au 27 septembre.

A l’issue de la réunion, plusieurs scénario se sont dessinés tenant compte des crainte des uns quant à la perte de places de stationnement et l’enthousiasme des autres a voir cet espace retrouver dynamisme et convivialité.

Une synthèse de l’ensemble des propositions permettra prochainement de définir la solution qui sera mise en œuvre.

Du 4 au 9 août, date du coup d’envoi du réaménagement temporaire de la place Lafayette, Frederic Marcourt et Jérôme Favre artistes en trompe l’oeil au sol viendront exprimer leur talent en réalisant deux fresques impressionnantes et éphémères.

Travaux en cours: salle multi-sports, avenue Perricaudet

La municipalité a engagé un certain nombre de travaux à destination des habitants de Moulins Engilbert , des résidents secondaires et visiteurs occasionnels.

Après de multiples aléas liés  aux  diverses autorisations en périmètre classé du couvent des Picpus  et de son ancienne chapelle, au maître d’ouvrage à qui la commune a délégué le pilotage de ses travaux d’envergure, la maçonnerie est enfin commencée. L’étape suivante consiste à désamianter le bâtiment qui est couvert de fibrociment, ce qui est finalement moins coûteux que le recouvrement et l’isolation en sous-toiture.

A la demande de la commune, en période estivale de fréquentation du camping, ce bâtiment comportera un accès arrière aux sanitaires.

Frédéric Monet, maire, a obtenu des financements de la région et du Pays Nivernais Morvan, dont la garantie officielle a également retardé l’ouverture des travaux, laquelle garantie ne nous aurait pas été accordée sans cette attente.

Le bâtiment  final conservera conservera l’aspect industriel, tant à l’extérieur qui sera isolé en bac acier sandwich afin d’économiser la surface de pratique sportive, qu’à l’intérieur qui restera brut. Les vitrages seront quant à eux isolants.

Différents contrôles doivent être opérés, notamment en matière de réglementation pour le désamiantage, lié à la présence de couverture en fibrociment.

Appel du 18 juin 1940 et refus de l’armistice

Le 18 juin 1940, le général de Gaulle appelait les français à résister à l’occupant.

La genèse de l’Appel

En guerre contre l’Allemagne nazie depuis septembre 1939, l’armée française ne parvient pas à faire face à partir du 10 mai 1940 à l’offensive éclair des chars ennemis. Le colonel de Gaulle, qui cherche depuis plusieurs années à sensibiliser militaires et politiques à la nécessité de moderniser l’armée (en utilisant l’aviation et les chars), s’est illustré à la tête de la 4e Division cuirassée, en contenant notamment les Allemands à Abbeville (27-30 mai 1940). A 49 ans, Charles de Gaulle, tout juste nommé général de brigade à titre temporaire, entre le 5 juin dans le gouvernement présidé par Paul Reynaud, au poste de sous-secrétaire d’Etat à la Défense nationale et à la Guerre.

La situation en France est par ailleurs critique : des millions de civils fuient face à la débâcle militaire et l’avancée des troupes allemandes qui défilent à Paris le 14 juin. Le gouvernement français s’est installé à Bordeaux et le général de Gaulle est envoyé le 16 juin en mission à Londres pour demander au Premier ministre britannique des renforts maritimes et aériens. Alors que Winston Churchill accepte le principe d’une union franco-britannique, De Gaulle apprend à son retour à Bordeaux, la démission du président du Conseil Paul Reynaud, remplacé par le maréchal Pétain. Le « vainqueur de Verdun », très populaire auprès des Français, s’apprête à négocier les conditions d’un armistice avec l’Allemagne. Refusant la défaite, De Gaulle retourne à Londres dès le 17 juin pour y poursuivre le combat.

Les appels de juin 1940 et leur portée

Grâce à l’appui de Winston Churchill, le général de Gaulle est autorisé à intervenir sur les ondes de la radio britannique, la BBC. Le 18 juin au soir, il s’adresse à la population française et lance un appel à poursuivre le combat, aujourd’hui considéré comme l’acte fondateur de la France Libre. Ce premier appel bénéficie d’une faible audience en métropole et peu de journaux retranscrivent les paroles d’un général dont le visage reste inconnu du public.

Le général de Gaulle réitère son appel à plusieurs reprises en juin 1940 et constitue avec le soutien des Britanniques, une organisation de résistance extérieure, la France Libre. Dès l’été 1940, des milliers de volontaires rejoignent les rangs des Forces Françaises Libres, qui poursuivent le combat contre le nazisme aux côtés des Alliés.

L’enregistrement du discours n’ayant pas été conservé par la BBC, il ne reste aujourd’hui que peu de traces de l’appel du 18 juin, (voir et écouter  plus bas cette archive de l’INA) hormis le manuscrit dont certains passages diffèrent de la version prononcée par le général de Gaulle et retranscrite dans la presse locale française. L’événement, célébré chaque année depuis 1941, est devenu un symbole du refus de la défaite et des conséquences dramatiques de l’armistice.

FETE DE l’ECOTOURISME

Réveillez vos sens en découvrant l’écotourisme dans nos Stations Vertes.

Vous trouverez le programme  de la fête de l’écotourisme qui s’est déroulée le samedi 25 mai 2019 à MOULINS-ENGILBERT, en cliquant sur le lien ci-dessous.

DOC220519-004

Cette fête s’est parfaitement déroulée, entre exposants  acteurs de la vie de notre village et visites guidées à la découverte du patrimoine et des spécialités à déguster chez nos commerçants de bouche.

.

 

DISTRIBUTION SACS POUBELLES

La distribution des sacs poubelles aura lieu en Mairie de MOULINS-ENGILBERT :

  • Lundi 29 avril 2019 : de 9 heures à 11 heures
  • Jeudi 2 mai 2019 : de 9 heures à 11 heures et de 14 heures à 16 heures
  • Samedi 4 mai 2019 : de 9 heures à 11 heures

PASSAGE BIBLIOBUS

Le passage du bibliobus aura lieu le lundi 15 avril 2019. Merci de rapporter vos livres en Mairie aux horaires d’ouverture du secrétariat ou à la bibliothèque vendredi 12 avril 2019 entre 10 heures et 12 heures.

 

Territoire zéro chômeur de longue durée (TZCLD)

Moulins Engilbert avance vers la constitution d’un comité local qui regroupe un certain nombre de communes ayant  déjà délibéré favorablement au sein de leurs conseils municipaux ou étant sur le point de le faire . Les maires , adjoints , élus  et volontaires bénévoles s’activent afin que leur projet de constitution d’entreprise à but d’emploi (EBE) avance et ait de bonnes chances d’être retenu au niveau national pour que puisse commencer  cette expérience enthousiasmante d’offres d’activité à des demandeurs d’emploi volontaires.

Il est à noter que les demandeurs d’emploi dont les municipalités n’auront pas délibéré pour intégrer le dispositif ne pourront malheureusement pas être pris en charge par cette EBE.

Les chiffres de demande d’emploi dont nous disposons justifient tout à fait cette mobilisation du Pays Nivernais Morvan qui a trouvé écho sur notre territoire .

Le chômage de longue durée s’entend pour une personne privée d’emploi depuis au moins un an.

Il appartient  maintenant à ce groupe de se conformer à un calendrier de candidature. D’ores et déjà, pour cette première étape qu’est la constitution du comité local, les élus et volontaires bénévoles  sont identifiés .

A suivre.