Commémorations du centenaire 14-18 cette année

Communiqué de Jazz à Larochemillay:
SOUVENIR ET ACTUALITE

2018. Centenaire de la fin de la Première Guerre Mondiale. Chaque village de France honorera ses morts au son de musiques militaires, ces musiques « qui marchent au pas », comme l’écrivit Georges Brassens.
Certes, ce genre musical n’est pas le cœur d’activité de Jazz en Morvan, cependant il m’a paru important de ne pas oublier que la guerre a hélas aussi englouti bien des musiciens, militaires ou non. Et aussi beaucoup de musiciens de Jazz.
Tels ces volontaires qui ont rejoint les Harlem Hellfighters
( http://www.ina.fr/video/CPD14002875/james-reese-europe-video.html )
pour constituer le 15ème régiment d’infanterie, composé exclusivement de noirs américains tout droit venu de New York qui pensaient qu’en manifestant leur patriotisme, la communauté noire obtiendrait les droits qui lui étaient jusqu’ici refusés.
Le 27 février 1917, débarquant à Brest, ils défilent, et une soixantaine d’entre eux jouent La Marseillaise, et… du jazz ! Puis ils montent au front…
Mais, maltraités par leurs propres chefs, ils seront finalement versés dans l’armée française au sein de la 161ème division d’infanterie parce que les Américains refusaient de faire cohabiter des régiments de soldats noirs avec les régiments d’américains blancs. Devenu le 369e et surnommé (par les allemands) les Hell Fighters, tous les hommes coiffés du casque Adrian finiront leur folle virée sur le front de l’Est. Ce sera la première unité alliée à passer le Rhin et le premier régiment américain à être décoré de la Croix de guerre française. 171 soldats du 369e recevront également des distinctions à titre individuel.

Les Harlem Hellfighters sont passés à la postérité pour deux raisons essentielles :

Le courage et la bravoure dont ces hommes ont fait preuve ont été exemplaires.
Musiciens pour la plupart, ils avaient pour chef un certain lieutenant James Reese Europe. Musicien talentueux, compositeur, arrangeur, spécialiste du ragtime, il bénéficiant d’une grande renommée. Il sera le premier à créer un jazz band noir, lequel jouera à Carnegie Hall devant la bonne société New Yorkaise.

Tous ces hommes payèrent un lourd tribut à ce terrible conflit.
Mais leur courage et leur abnégation battaient au rythme de leur cœur de musiciens.
Gageons que les hommes puissent un jour prochain, troquer canons, grenades et mitraillettes pour la trompette, le saxophone, le piano ou autre clarinette…

Et puisque la musique adoucit les mœurs, cette année de commémoration devra donc faire une place toute particulière à la musique, à ses musiciens, à toutes et à tous, car elle fait partie de la vie.

C’est aussi pour cette raison que Jazz en Morvan vous permettra cette année encore de découvrir le jazz sous la plupart de ses formes à travers les « Jazz en Villages ».

Anniversaire « Le Coin Presse »

MARDI 2 MAI 2017, les Meubles LAUMAIN – Le Coin Presse fêtent leur premier anniversaire, au programme :

  • 9 heures à 11 heures : Animation avec le journal du centre, un café d’accueil vous sera offert.
  • 18 heures 30 : La Fanfare Municipale de CERCY-LA-TOUR, Les Banditos viendront jouer pour finaliser cette journée.