On parle de nous dans ch’Nord!

Un article vient d’être transmis à Frédéric Monet, Maire, émanant de la Voix du Nord, ce qui atteste de la diversité de provenance de nos visiteurs.

Ceux-ci ont eu la gentillesse de jouer le jeu bon enfant  du trompe-l’oeil, et d’en faire un article. Nous pouvons en effet louer cet artiste, tout comme les nombreux touristes , résidents secondaires, villageois qui ont vu là l’aspect positif de la mise en valeur de cette place qui n’était qu’un parking, au détriment des commerces, d’autant que nous pouvons louer la piétonisation et la protection des terrasses de bar, kebab, et restaurants. Ceci n’empêche nullement les usagers et professionnels de stationner rue des promenades et…parcourir à pieds la très petite distance qui les sépare de la place. Gageons que nos jeunes salariés qui y travaillent, se feront un plaisir de faire ces quelques pas vers leur emploi: la forme de bon matin!

La voix du Nord

Appel du 18 juin 1940 et refus de l’armistice

Le 18 juin 1940, le général de Gaulle appelait les français à résister à l’occupant.

La genèse de l’Appel

En guerre contre l’Allemagne nazie depuis septembre 1939, l’armée française ne parvient pas à faire face à partir du 10 mai 1940 à l’offensive éclair des chars ennemis. Le colonel de Gaulle, qui cherche depuis plusieurs années à sensibiliser militaires et politiques à la nécessité de moderniser l’armée (en utilisant l’aviation et les chars), s’est illustré à la tête de la 4e Division cuirassée, en contenant notamment les Allemands à Abbeville (27-30 mai 1940). A 49 ans, Charles de Gaulle, tout juste nommé général de brigade à titre temporaire, entre le 5 juin dans le gouvernement présidé par Paul Reynaud, au poste de sous-secrétaire d’Etat à la Défense nationale et à la Guerre.

La situation en France est par ailleurs critique : des millions de civils fuient face à la débâcle militaire et l’avancée des troupes allemandes qui défilent à Paris le 14 juin. Le gouvernement français s’est installé à Bordeaux et le général de Gaulle est envoyé le 16 juin en mission à Londres pour demander au Premier ministre britannique des renforts maritimes et aériens. Alors que Winston Churchill accepte le principe d’une union franco-britannique, De Gaulle apprend à son retour à Bordeaux, la démission du président du Conseil Paul Reynaud, remplacé par le maréchal Pétain. Le « vainqueur de Verdun », très populaire auprès des Français, s’apprête à négocier les conditions d’un armistice avec l’Allemagne. Refusant la défaite, De Gaulle retourne à Londres dès le 17 juin pour y poursuivre le combat.

Les appels de juin 1940 et leur portée

Grâce à l’appui de Winston Churchill, le général de Gaulle est autorisé à intervenir sur les ondes de la radio britannique, la BBC. Le 18 juin au soir, il s’adresse à la population française et lance un appel à poursuivre le combat, aujourd’hui considéré comme l’acte fondateur de la France Libre. Ce premier appel bénéficie d’une faible audience en métropole et peu de journaux retranscrivent les paroles d’un général dont le visage reste inconnu du public.

Le général de Gaulle réitère son appel à plusieurs reprises en juin 1940 et constitue avec le soutien des Britanniques, une organisation de résistance extérieure, la France Libre. Dès l’été 1940, des milliers de volontaires rejoignent les rangs des Forces Françaises Libres, qui poursuivent le combat contre le nazisme aux côtés des Alliés.

L’enregistrement du discours n’ayant pas été conservé par la BBC, il ne reste aujourd’hui que peu de traces de l’appel du 18 juin, (voir et écouter  plus bas cette archive de l’INA) hormis le manuscrit dont certains passages diffèrent de la version prononcée par le général de Gaulle et retranscrite dans la presse locale française. L’événement, célébré chaque année depuis 1941, est devenu un symbole du refus de la défaite et des conséquences dramatiques de l’armistice.

Territoire zéro chômeur de longue durée (TZCLD)

Moulins Engilbert avance vers la constitution d’un comité local qui regroupe un certain nombre de communes ayant  déjà délibéré favorablement au sein de leurs conseils municipaux ou étant sur le point de le faire . Les maires , adjoints , élus  et volontaires bénévoles s’activent afin que leur projet de constitution d’entreprise à but d’emploi (EBE) avance et ait de bonnes chances d’être retenu au niveau national pour que puisse commencer  cette expérience enthousiasmante d’offres d’activité à des demandeurs d’emploi volontaires.

Il est à noter que les demandeurs d’emploi dont les municipalités n’auront pas délibéré pour intégrer le dispositif ne pourront malheureusement pas être pris en charge par cette EBE.

Les chiffres de demande d’emploi dont nous disposons justifient tout à fait cette mobilisation du Pays Nivernais Morvan qui a trouvé écho sur notre territoire .

Le chômage de longue durée s’entend pour une personne privée d’emploi depuis au moins un an.

Il appartient  maintenant à ce groupe de se conformer à un calendrier de candidature. D’ores et déjà, pour cette première étape qu’est la constitution du comité local, les élus et volontaires bénévoles  sont identifiés .

A suivre.

Remise de label Vieille Maison Française

Ce Vendredi 17 Août dernier , à 9h45, l’Hotel/ Maison Sallonyer a reçu une importante délégation de l’ association Vieille Maison Française, pour la remise du label à Antoine (architecte) et Etienne Caselles, propriétaires, pour leur magnifique travail de mise en valeur et rénovation des deux façades de leur demeure. Les travaux ont été suivis par Monsieur Lamourère, Architecte des Bâtiments de France à Nevers.
Au nom des Moulinois, la municipalité, sensible à la qualité de ce travail, félicite les propriétaires pour l’attrait et la mise en lumière de ce quartier historique de Moulins Engilbert.

La famille Sallonyer avait notamment fait fortune dans le flottage du bois jusqu’à Paris. Il est dit que souffrant de chaleur en été dans le bourg, ils ont fait construire le château du Pavillon pour y bénéficier de davantage d’air.

Madame Caselles, décédée il y a deux ans, avait acquis la maison Sallonyer de la famille d’Olivier de  Rincquesen https://gw.geneanet.org/virgile81?lang=fr&n=de+willecot+de+rincquesen&oc=0&p=nathanael -de Rochechouart https://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_de_Rochechouart

Qu’est ce label?     http://www.vmfpatrimoine.org/

http://www.vmfpatrimoine.org/nos-actions/label-vmf/

Pierre Péré, historien, a commenté ensuite une courte visite du Vieux Château.

Cette matinée a ensuite conduit les visiteurs au château de Marry , Saint Honoré les Bains, pour finir à l’église de Commagny, classée Monument Historique, où Pierre Péré a rappelé l’histoire de l’édifice..

Les visiteurs, amateurs de patrimoine.

Festivités pour la fête nationale: 13 juillet 2018

Ce 13 juillet au soir, diverses activités seront proposées à Moulins Engilbert.

Sur réservation, il est possible de prendre son repas à la caserne des pompiers ou  dans l’un de nos 2 restaurants. Il est également possible de dîner rapidement pour  pouvoir assister au spectacle de 20h.

Dans le cadre des spectacles précédemment assurés par notre communauté de communes du Sud Morvan, relayés maintenant par la CCBLM, pour les amateurs de musique entraînante, rendez-vous un peu avant 20h, grande salle polyvalente, pour un spectacle de flamenco (entrée 6€ )  dont voici un petit extrait  pour s’entraîner à taper dans ses mains  https://www.youtube.com/watch?v=VPzilyWr7C4  et qui se terminera  pour la participation au défilé de lampions, cette fois au son de la clique.

Le traditionnel feu d’artifice se déroulera place du champ de foire , et sera suivi par un bal  assuré par nos sapeurs  pompiers.

PLANTATIONS 2018

Les plantations de la Commune ont commencé après les saints de glace.

Une nouvelle série de rosiers paysagers a été acquise dans le but de limiter les arrosages en saison estivale, mais aussi pour un fleurissement durable . Les décorosiers « Isalia »(saumon soutenu) Place Boucaumont (notre photo), et « Emera » aux entrées de ville , au monument FNACA et dans les bacs Route de Chateau-Chinon atteindront facilement 1 mètre en hauteur et en largeur dans leur taille de croisière.

Un nouveau parasite est apparu cette année, entouré d’une mousse blanche. Suite à une demande de conseil sur le site www.lemorvanenphoto, nous tentons actuellement son éradication avec une dilution de savon noir.

Gageons que cette recette sera fructueuse.

Nouveaux commerçants

Moulins Engilbert a la plaisir d’accueillir Susanne Martin et son compagnon Peter, entrepreneurs canadiens, qui s’installent  place Boucaumont, pour une activité estivale de location de vélos, de matériel de pêche, de raquettes de tennis, et  organisation de circuits touristiques, à destination de nos visiteurs anglophones notamment. Susanne et Peter sont  anglophones, très dynamiques et très enthousiastes à l’idée de faire apprécier notre localité et notre campagne à leurs  clients. Ils commencent à apprendre le français . Que rêver de plus pour notre localité?

La peinture de la façade de cet ancien local Vois l’Art est agréée par les bâtiments de France, et les divers enregistrements professionnels ont été demandés auprès de la CCI. Cette sympathique et utile ouverture est prévue pour début juin. L’activité se terminera mi-septembre.  Comme pour  tout investisseur nord américain, un bilan financier sera alors réalisé, qui permettra d’évaluer si cette activité estivale  est viable et sera reconduite -ou non-.

Bienvenue à eux et bon vent pour ces locations estivales!

Fière de sa première prise dans le canal en « no kill »,  Susanne Martin, qui expérimente les sites de pêche avant d’y adresser les touristes.

Logements disponibles: du nouveau!

Nous venons d’inaugurer la plateforme logement qui sera très prochainement hébergée sur le site internet de la Communauté de Communes Bazois Loire Morvan. Elle a été élaborée par un travail mutuel des 4 centres sociaux du territoire. Très complète, elle permet tant aux propriétaires qu’aux locataires de trouver toutes les informations utiles quant aux différentes aides possibles. Les propriétaires qui ne réussissent pas à vendre leur bien faute de conformité de chauffage et d’isolation ont également la possibilité de trouver sur ce site les aides dont ils pourraient bénéficier s’ils choisissaient de louer.

Il suffit de visiter les onglets. Pour notre commune de Moulins Engilbert: https://www.logement-bazois-loire-morvan.fr/je-suis-locataire/locations-des-collectivites-locales/moulins-engilbert/

Pour les locataires comme pour les propriétaires, il n’est pas possible d’enregistrer les informations directement sur le site. Un formulaire détaillé doit être complété et joint à l’onglet contact, pour une mise à jour. Les bailleurs sont bien sûr invités à signaler à ce contact si leur bien est loué, pour une mise à jour en temps réel du site.

Il faudra voir aussi s’il est possible de joindre des photos du bien à louer..logements disponibles sur notre commune

Le site est traduit en anglais pour nos amis non natifs.   https://www.logement-bazois-loire-morvan.fr/en/