Rompre l’isolement particuliers et professionnels: communiqué de la Mission Numérique du Pays Nivernais Morvan

La Communauté de Communes Bazois Loire Morvan représente les habitants de son territoire à la Mission Numérique. Différents ateliers sont à votre disposition.

Dans ces temps de confinement, l’équipe de la Mission numérique du Pays Nivernais Morvan peut vous aider en vous proposant des accompagnements numériques pour les artisans, commerçants et chefs d’entreprises.

Cela pourrait se faire sous forme d’ateliers essentiellement tournés vers l’utilisation optimale des logiciels de visioconférence.

D’autres seraient des ateliers numériques classiques mais à distance en profitant du temps de confinement pour optimiser sa visibilité sur internet. Tous permettent de se former et de rompre l’isolement.

Si vous êtes intéressé.e.s, contactez Laurent Couturaud au 06 45 78 30 02 et nous mettrons en place, avec vous et par visio, l’atelier de votre choix avec un groupe de personnes également concernées.

Quelques exemples d’ateliers envisageables :- Des ateliers au sujet des possibilités de visio conférence comme Zoom, Hangout, Skype ou Jitsi ou les autres – Nous pouvons intervenir aussi sur des ateliers bureautiques (traitement de textes, tableur) – De création de visuels en ligne avec CANVA (affiche, flyer, etc.) – Relooker et personnaliser sa page Facebook – Mettre à jour sa fiche Google My Business et sa fiche Page Jaune Solocal – Chorus-Pro – Etc.

Si vous avez une page facebook: https://fr-fr.facebook.com/mission.numerique/

N’hésitez pas à nous contacter si vous avez d’autres demandes particulières pour lesquelles nous pourrions vous aider.

Ségolène de la Roche Saint-André et toute l’équipe de la Mission numérique restent à l’écoute pour tous autres besoins que vous pourriez nous remonter.

Bon courage à tous.

Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée (TZCLD)

Lancée dans dix zones début 2017, l’expérimentation des « territoires zéro chômeur longue durée » devra être revue avant d’être étendue, préconisent des rapports publiés lundi 25 novembre.

Les deux documents, remis à la ministre du Travail Muriel Pénicaud, ont été produits respectivement par le comité scientifique de l’expérimentation, et par une de mission de l’Inspection générale des Affaires sociales et inspection générale des Finances (Igas-IGF). Ils sont accompagnés d’un troisième « rapport d’analyse ».

A l’issue de la remise des textes, la ministre a indiqué que l’exécutif déciderait « de la suite courant janvier »: soit « améliorations puis extension, ou améliorations et extension en même temps ».

Si le comité scientifique « souligne l’amélioration de la situation professionnelle et personnelle des personnes employées », il ne recommande pas « la généralisation de l’expérimentation dans ses conditions actuelles ». « En effet, plusieurs difficultés ressortent concernant le développement des structures et la construction des parcours professionnels des bénéficiaires. Par ailleurs, les gains socio-fiscaux de l’expérimentation s’avèrent plus faibles qu’anticipé », ajoute-t-il.

« C’est très innovant, c’est aussi très exigeant et aussi très complexe », a prévenu Olivier Bouba Olga, président du comité scientifique, pour que « les territoires candidats à une éventuelle deuxième phase d’expérimentation en aient conscience ». Selon la mission Igas/IGF, le gain direct pour les finances publiques « apparait deux fois moindre qu’escompté » notamment parce que les publics touchés sont moins éloignés de l’emploi qu’attendu, « une proportion non négligeable » d’entre eux touchant auparavant un revenu d’activité ou/et n’étant pas bénéficiaire de prestations sociales.

Territoires zéro chômeur de longue durée : consultez les 3 rapports d’évaluation du dispositif

https://travail-emploi.gouv.fr/actualites/l-actualite-du-ministere/article/rapports-25-novembre-2019

https://www.banquedesterritoires.fr/territoires-zero-chomeur-trois-rapports-devaluation

Finances publiques

L’équipe municipale suit de très près l’évolution à venir en matière de finances publiques, tant pour le travail du secrétariat de mairie par dématérialisation, que pour nos services publics ou encore pour nos habitants. Les élus assistent à ces réunions d’information aux collectivités.

Dans la suite du prélèvement à la source, s’annonce maintenant une nouvelle évolution, qui, il faut bien le dire, va de pair avec le développement de  l’utilisation d’internet, alors que les maisons de Services au Public (MSAP) souvent attachées à des centres sociaux, parfois à la Poste, permettent aux usagers qui se sentent un peu perdus ou qui n’ont pas d’accès à internet, de bénéficier de guidage et d’aide.

Toujours est il qu’à échéance 2020-21-22-23 suite à la concertation présidentielle avec les élus, il est prévu d’assurer des permanences  de conseillers fiscaux territoriaux, qui fourniront des  informations fiscales précises dans des locaux dédiés, notamment au moment des déclarations de revenus ou de paiement des diverses taxes. Une refonte des trésoreries  irait de pair avec la concentration de la gestion des services fiscaux à Nevers pour notre secteur.

Les   sommes à payer ne se feraient plus dans les perceptions mais dans des bureaux de tabac qui n’auraient aucun document confidentiel à manipuler; un flashcode (code barres) figurant sur le document permettrait le seul encaissement. La transmission de ces encaissements au trésor  public semble être en cours d’étude .

Il s’agirait de maintenir des services au plus près des habitants,  tout en intégrant l’évolution des technologies mais aussi les possibilités d’aide aux usagers.

A suivre donc.

On parle de nous dans ch’Nord!

Un article vient d’être transmis à Frédéric Monet, Maire, émanant de la Voix du Nord, ce qui atteste de la diversité de provenance de nos visiteurs.

Ceux-ci ont eu la gentillesse de jouer le jeu bon enfant  du trompe-l’oeil, et d’en faire un article. Nous pouvons en effet louer cet artiste, tout comme les nombreux touristes , résidents secondaires, villageois qui ont vu là l’aspect positif de la mise en valeur de cette place qui n’était qu’un parking, au détriment des commerces, d’autant que nous pouvons louer la piétonisation et la protection des terrasses de bar, kebab, et restaurants. Ceci n’empêche nullement les usagers et professionnels de stationner rue des promenades et…parcourir à pieds la très petite distance qui les sépare de la place. Gageons que nos jeunes salariés qui y travaillent, se feront un plaisir de faire ces quelques pas vers leur emploi: la forme de bon matin!

La voix du Nord

Travaux en cours: salle multi-sports, avenue Perricaudet

La municipalité a engagé un certain nombre de travaux à destination des habitants de Moulins Engilbert , des résidents secondaires et visiteurs occasionnels.

Après de multiples aléas liés  aux  diverses autorisations en périmètre classé du couvent des Picpus  et de son ancienne chapelle, au maître d’ouvrage à qui la commune a délégué le pilotage de ses travaux d’envergure, la maçonnerie est enfin commencée. L’étape suivante consiste à désamianter le bâtiment qui est couvert de fibrociment, ce qui est finalement moins coûteux que le recouvrement et l’isolation en sous-toiture.

A la demande de la commune, en période estivale de fréquentation du camping, ce bâtiment comportera un accès arrière aux sanitaires.

Frédéric Monet, maire, a obtenu des financements de la région et du Pays Nivernais Morvan, dont la garantie officielle a également retardé l’ouverture des travaux, laquelle garantie ne nous aurait pas été accordée sans cette attente.

Le bâtiment  final conservera conservera l’aspect industriel, tant à l’extérieur qui sera isolé en bac acier sandwich afin d’économiser la surface de pratique sportive, qu’à l’intérieur qui restera brut. Les vitrages seront quant à eux isolants.

Différents contrôles doivent être opérés, notamment en matière de réglementation pour le désamiantage, lié à la présence de couverture en fibrociment.

Nouveaux commerçants

Moulins Engilbert a la plaisir d’accueillir Susanne Martin et son compagnon Peter, entrepreneurs canadiens, qui s’installent  place Boucaumont, pour une activité estivale de location de vélos, de matériel de pêche, de raquettes de tennis, et  organisation de circuits touristiques, à destination de nos visiteurs anglophones notamment. Susanne et Peter sont  anglophones, très dynamiques et très enthousiastes à l’idée de faire apprécier notre localité et notre campagne à leurs  clients. Ils commencent à apprendre le français . Que rêver de plus pour notre localité?

La peinture de la façade de cet ancien local Vois l’Art est agréée par les bâtiments de France, et les divers enregistrements professionnels ont été demandés auprès de la CCI. Cette sympathique et utile ouverture est prévue pour début juin. L’activité se terminera mi-septembre.  Comme pour  tout investisseur nord américain, un bilan financier sera alors réalisé, qui permettra d’évaluer si cette activité estivale  est viable et sera reconduite -ou non-.

Bienvenue à eux et bon vent pour ces locations estivales!

Fière de sa première prise dans le canal en « no kill »,  Susanne Martin, qui expérimente les sites de pêche avant d’y adresser les touristes.

Aide à la réussite scolaire

http://www.education.gouv.fr/cid118493/les-stages-de-reussite.html

N’hésitez pas à solliciter cette aide auprès du directeur de l’école de votre enfant!

Le stage de réussite contribue à la consolidation des apprentissages fondamentaux et à la réussite des élèves au moment de la transition entre l’école et le collège.

Destinés aux élèves de CM2, les stages de réussite sont organisés pendant les vacances scolaires :

  • la première semaine de juillet ou la dernière semaine des vacances d’été avant leur entrée en 6e.

Les stages de réussite se déroulent en groupes restreints d’élèves, sur trois heures quotidiennes, pendant cinq jours, et ciblent les apprentissages en français et en mathématiques.

Ils sont animés par des professeurs des écoles ou des professeurs de collège volontaires.

Les stages de réussite sont organisés en école élémentaire mais peuvent être également organisés en collège. Outre le soutien scolaire, les élèves de CM2 bénéficient ainsi d’une première familiarisation avec leur environnement de travail de l’année scolaire suivante.

Afin que l’aide apportée à chaque élève durant le stage s’inscrive dans la continuité pédagogique de l’année et s’ajuste au mieux à ses besoins, l’enseignant encadrant le stage doit pouvoir bénéficier d’un bilan des compétences de l’élève concerné, notamment au travers d’une extraction du livret scolaire unique du CP à la classe de troisième.