Communauté de communes Bazois Loire Morvan

Le conseil communautaire qui vient de se tenir à Sermages a validé le  budget provisoire qui lui a été soumis.

Des coupes ont été faites parmi les dépenses prévues, les élus vice-présidents et la présidente, ont consenti à ce que leurs indemnités soient réduites et l’impôt communautaire ne sera pas augmenté.

Les membres de la commission finances qui siègent au pôle finances de Cercy la Tour sous la présidence de Georges Pereira, vice-président en charge des finances, avaient auparavant refusé la perspective d’augmentation de la fiscalité communautaire, fût elle limitée à 2%.

Ce budget demeure néanmoins très serré, avec une marge réduite, la communauté de communes souffrant notamment  de la reprise de la dette de la Communauté de Communes des Portes Sud du Morvan (CCPSM), autour de la ville de Luzy:  pénalité de renégociation d’un emprunt effectuée en 2015 (!), suite à un emprunt lié à  leurs travaux d’amélioration en 2011, reprise de l’emprunt  restant lors de la fusion  (49 000€), alors que ces locaux ont été vendus en 2017 par la commune de Luzy sans  que cet emprunt soit pour autant  soldé par cette vente au bénéfice de notre communauté de communes BLM!

Pour mémoire, ci-dessous, lien vers un article du JDC , à propos de la préparation du  budget initial  de la CCBLM, 2017, avec de belles intentions d’économies et de prudence..qui n’ont pas été respectées par les responsables des commissions pilotées chacune par un vice-président.

.https://www.lejdc.fr/sermages/2017/03/15/la-gestion-communautaire-sinstalle_12321679.html


Leave a Reply